Récit du voyage

La Panaméricaine 2015 / 2016

récit

1

Buenos Aires

Toute première photo, quelques heures après l'arrivée à Buenos Aires
devant la Casa Rosada, la maison du gouvernement à la Plaza de Mayo.

Buenos Aires

Les participants du groupe allemand sont également bien arrivés à Buenos Aires.

Buenos Aires - die mechanische Blume

Les participants du [groupe allemand] sont également bien arrivés à Buenos Aires.

Buenos Aires

Après un petit tour en ville, nous reprenons des forces dans un restaurant ou nous goutons pour la première fois la viande argentine. On va encore devoir s'habituer aux grandes portions.

Buenos Aires

L'après-midi, petite pause dans un café traditionnel, style viennois. Nous rencontrons un groupe de copines argentines, très sympathique, qui fête un anniversaire.

Buenos Aires

Le lendemain nous entreprenons une ballade à Recoleta. La ville est pleine de contraste, le vieux et le nouveau cote à cote.

Buenos Aires

Par hasard nous sommes témoins d'un acte de fête qui commémore l’indépendance du Panama. Même si c'est encore loin, pendant notre voyage en camping-car nous passerons dans ce pays d’Amérique centrale au long de la panaméricaine !

Buenos Aires

Un promeneur de chien, un spectacle qui n'est pas rare de voir dans cette ville. Un homme s'ocupe de 13 chiens. Pas facile de les maintenir tous ensemble !

Buenos Aires

Il faut savoir que La Panaméricaine est un grand Projet qui n'est pas si facile de mener à bout !

Buenos Aires

À midi nous nous accordons le buffet du prestigieux Alvear Palace Hotel.

Buenos Aires

La vie est dur...déjeuner dans l'Orangerie.

Buenos Aires

Le Grand Splendid est surement une des plus belles librairies du monde, se situant dans un ancien théatre de 1919.

Buenos Aires

La visite ne vaut pas seulement la peine pour les amoureux des livres.

Buenos Aires

L'après-midi nous visitons une Milonga typique.

Buenos Aires

Ici se rencontrent les autochtones et les touristes pour danser le Tango. Rapidement Salomé est invitée à danser.

Buenos Aires

Marie-Claude et Serge tentent leur chance.

Buenos Aires

Maintenant Marie-Christine et Jean veulent essayer. Qui aurait dit que danser le tango était si amusant !

Buenos Aires

Aussi Gerda et Luc suivent les indications marqués sur le sol démontrent avec habilité qu'ils maîtrisent le pas de base du Tango.

Buenos Aires

Le lendemain nous entreprenons une visite guidée en bus. Premier arrêt : La grande fleur à Palermo.

Buenos Aires

Palermo est le quartier branché !

Buenos Aires

Nous flânons à Palermo Soho.

Buenos Aires

Ici se trouve la maison où a grandi notre guide Sergio. Il nous montre un album ou nous pouvons voir comment était la maison à l'époque.

Buenos Aires

Sergio pourrait certainement nous occuper pendant des jours sur le cimetière de Recoleta.

Buenos Aires

Il connaît des histoires de chacune des tombes !

Buenos Aires

Souvent les histoires sont très tragiques.

Buenos Aires

Le cartier plein de couleurs c'est La Boca.

Buenos Aires

Les artistes exposent leurs œuvres d'art.

Buenos Aires

Un couple en habits traditionnels.

Buenos Aires

Aujourd'hui on est sportifs !

Buenos Aires

Après le repas il faut brûler les calories. À Puerto Madero il y a les appareils pour.

Buenos Aires

Puerto Madero est le quartier le plus récent. L'emblème est le Puente De La Mujer, le Pont de la femme.

Buenos Aires

Les vieux aménagements du port, aujourd'hui devenus des restaurants chics et des appartements chers.

Buenos Aires

Nous terminons la journée avec une soirée de Tango-show.

Buenos Aires

Le lendemain matin nous partons en bus au port de Zarate, qui se trouve à 110km. C'est ici où nos camping-cars sont arrivés en bateau.

Nous passons toute la journée à attendre. Finalement, le soir on nous dit que nous ne récupérons pas nos camping-cars. La déception est grande, mais tout le monde reste calme est le prend avec philosophie. Nous allons être en route pendant 180 jours. Un jour en plus ou un jour en moins ne fait pas la différence ! C’est ainsi que nous passons encore une nuit à l’Hôtel à Zarate. Le groupe allemand aussi a dû passer une nuit imprévue.

Buenos Aires

Mais le lendemain ça y est ! Salomé distribue l'équipement de protection demandé pour le port.

Buenos Aires Chaque année ils inventent une nouvelle chose. Cette année nous recevons non seulement une veste mais aussi une protection pour les pieds ! Buenos Aires

Seuls les conducteurs peuvent entrer dans le port.

Buenos Aires Et enfin c'est le moment, nous récupérons nos vehicules. Ce sera notre chez-nous les prochains six mois. Buenos Aires

Entre-temps, Falk ramène les femmes et les bagages au port.

Buenos Aires

Encore une petite explication par rapport à la route et on est parti. Nous voulons encore faire le plein, prendre du gaz et faire des courses.

Tout le monde est content d'avoir récupéré son camping-car. Ils ont passés 5 longues semaines en route sur le bateau.

Maintenant le voyage peut commencer ! Panaméricaine- on arrive !