Récit du voyage

La Panaméricaine 2015 / 2016

récit

11

Un festival de couleurs

Le voyage d'aujourd'hui est une aventure très spéciale. Une piste rarement fréquentée nous amène sur la Cordillère des Andes à plus de 4.700m d'altitude.

chile-argentinien

Après une nuit calme à Ischigualasto une nouvelle journée passionnante nous attend.

chile-argentinien

La route nous conduit à travers des paysages étonnants.

chile-argentinien

Des cactus tracent notre chemin.

chile-argentinien

En Argentine, les amateurs de voitures trouvent de véritables trésors. Si vous pensez que cette Mercedes est ancienne, la prochaine le sera sans doute d’avantage.

chile-argentinien

Ce camion a été construit en Angleterre en 1956. C’était le premier camion du village, m'a dit son heureux propriétaire. Avec ces 59 ans le véhicule est probablement plus vieux que le conducteur!

chile-argentinien

Dans certains endroits la route est tellement étroite qu’il est impossible de croiser un autre véhicule.

chile-argentinien

Plus nous nous approchons de la montagne, plus des nuages s’assombrissent.

chile-argentinien

Pour nous habituer à l'altitude nous dormons à 3.000m. Des nuages sombres se rassemblent et il pleut pendant la nuit. Pas de bonnes perspectives pour la traversée du col.

chile-argentinien

Mais comme toujours, Alain possède un don et il fait le beau temps! Au moment où nous partons, il n y a plus de nuages dans le ciel.

chile-argentinien

Le voyage d'aujourd'hui est une aventure très spéciale. Une piste rarement fréquentée nous amène sur la Cordillère des Andes à plus de 4.700m d'altitude.

chile-argentinien

Peu avant le sommet, nous voyons les soi-disant « pénitents des neiges ».

chile-argentinien

Il y a peu de monde qui passe par ici, nous n’avons rencontré aucun touriste.

chile-argentinien

Ainsi, nous pouvons nous arrêter tranquillement n'importe où …

… et faire des photos souvenirs.

chile-argentinien

Oups, les chutes de pierres. Oui, ça fait partie de l‘aventure. En 2012 le col était fermé pour glissements de terrain et nous avons dû faire un long détour d'environ 800 km. L’Amérique du Sud réserve toujours de bonnes surprises!

chile-argentinien

Et puis nous y sommes arrivés !

chile-argentinien

4.753m.. la plupart d'entre nous n’ont jamais été aussi haut dans leur vie!

chile-argentinien

Pure joie!

chile-argentinien

C’est simplement génial ici! Nous testons l'air de la montagne, tout le monde l’a bien toléré. Luc lève sa Gerda un mètre plus haut, à 4.754 mètres.

chile-argentinien

Le paysage est à couper le souffle.

chile-argentinien

Aucune photo ne peut reproduire ces impressions, il faut l‘avoir vécu soi-même.

chile-argentinien

Un festival de couleurs!

chile-argentinien

En fin d'après-midi nous atteignons la vallée d'Elqui.

chile-argentinien

Le propriétaire de l'hôtel est chilien et en même temps l'heureux propriétaire d'un camping-car.

chile-argentinien

Ici, dans la vallée d'Elqui, est produit le célèbre Pisco. Sur la terrasse du toit de nos nouveaux logements nous trinquons à cette magnifique journée.

chile-argentinien

Le lendemain, nous visitons une distillerie de Pisco.

chile-argentinien

Nous découvrons comment le Pisco est produit.

chile-argentinien

Et bien sûr une dégustation.

chile-argentinien

On trouve des vieilles voitures au Chili aussi.

chile-argentinien

Le patio de l'hôtel est non seulement un endroit ombragé agréable, mais il a aussi une bonne réception wifi. Les bons vœux pour la nouvelle année sont envoyés aux proches via Skype, WhatsApp, Face Time et Co.

chile-argentinien

Dans la soirée, nous recevons une brève initiation à l'astronomie, accompagnée d'un verre de vin.

chile-argentinien

Après le film 3D, nous voyons les différentes constellations à travers un télescope de 16 pouces. Nous nous laissons enchanter par les étoiles, qui ne peuvent être vues à l'œil nu. Mais nous sommes encore dans les étoiles depuis la traversée du col.

Au retour nous passons minuit dans un Jacuzzi sous les étoiles, un verre de Pisco à la main.

chile-argentinien

Chers amis de voyage, être capable de conduire de telles distances, est un privilège. Un rêve qui peut devenir réalité avec votre propre camping-car! Nous avons eu beaucoup de chance avec la météo, tous les véhicules et tous les participants ont passé cette longue route sans encombre. Le voyage est sous une bonne étoile! Donc, il faut continuer ainsi!