Récit de voyage

La Panaméricaine 2015 / 2016

récit

24

La Colombie : du triangle de café jusqu’ à la mer des caraïbes

Quatre mois après le départ à Buenos Aires nous arrivons à Carthagène. Nous avons traversé toute l’Amérique du Sud.


Bivouac dans la zone caféière.

La ferme du café fait également hôtel. Nous profitons de la piscine et du jacuzzi.

Un endroit pour se reposer au milieu des plantations de café.

Nous sommes prêtesà aider sur la plantation.

Nous cueillons les cerises de café.

Les cueilleurs sont payés au kilo, pour gagner notre vie ici, il faudrait encore travailler quelques heures… !

Les cerises sont écossées pour enlever la peau. Alain se débrouille pas si mal.

Notre guide prépare les grains pour la torréfaction.

Pour les ouvriers c’est le moment du repas.

Bon appétit.

Dans le « triangle de café » nous trouvons également la vallée de Cocora où poussent de gigantesques palmiers à cire.

Pour connaître l’arbre national nous partons en excursion.

Visite de Quimbaya.

Ces palmiers sont les plus hauts du monde.

On monte en altitude et nous trouvons un climat plus frais.

Quand on arrive sur le sitenotre chauffeur annonce qu’il doitpartir pour chercher des élèves de l’école malgré que le service soit commandé jusqu’à 17 heures ! Apparemment l’agence à commit une erreur. Typique évènement pour l’Amérique Latine ! On se retrouve sans bus pour le retour, mais on est optimiste et ça ne casse pas notre bonne humeur.

A Salento nous montons quelques marches …

... pour accéder au belvédère.

Des fleurs …

… à côté du chemin.

Salento est un village sympa avec ses maisons et balcons colorés.

Les locaux jouent au billard.

Les joueurs sont très concentrés.

Une manière sympa pour passer l’après-midi.

Heureusement notre hôtel a trouvé un bus disponible, on peut rentrer à l’heure prévu.

Nous reprenons la route sinueuse qui est bien entretenue.

un défi sur la route : de gros poids lourds qui transportent la canne à sucre.

Avec plusieurs remorques ils sont très longs et difficiles à doubler.

Comme souvent dans les virages on n’as pas assez de visibilité on reste bloquéderrière euxpendant un certain temps.

Ces monstres de la route prennent toute la longueur de la station pour mettre de l’essence !

Il faut être très prudents sur la route pour éviter des accidents.

Le paysage est très beau mais malheureusement on trouve très peu d’endroits pour s’arrêter.

Nous traversons des petits villages …

… les paysages restent très vallonnés et verts.

Nous passons par Medellin.

Le bateau qu’on va prendre entre Carthagène et Panama part quatre jours plus tôt que prévus. Dommage, nous perdons quelques jours en Colombie car nous devons nous dépêcher pour arriver au port à temps. Aujourd’hui c’était l’étape la plus longue du voyage. Nous passons environ 11 heures au volant ! Nous sommesépuisés en arrivant !

Nous quittons les montagnes.

Ce camion est plus âgé que nos camping-cars!

La piscine fait du bien avec cette chaleur …

Une branche est venue à la rencontre du camping-car de Raymond sans autorisation et a fait du dégât au niveau de la capucine.

Ensemble nous trouvons une solution pour la réparation.

La dernière étape en Amérique du Sud.

C’est fait, nous sommes arrivés à Carthagène. Demain nous emmenons les camping-cars au port…